Khadem Al Qubaisi : son leadership joue beaucoup dans le succès de l’IPIC

Lire : Khadem Al Qubaisi : son leadership joue beaucoup dans le succès de l’IPIC jeudi, 1 octobre 2015 11 h 55 min Print Imprimer cette page

L’IPIC (International Petroleum Investment Company) est une société d’investissement internationale créée en 1984 sous l’impulsion du père et premier président des Émirats Arabes Unis, H.H. Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan. L’IPIC est affilié au gouvernement d’Abu Dhabi, capitale du pays. Plus de 30 ans après sa création, l’entreprise d’investissement est devenue très influente dans le monde des affaires. L’IPIC doit une large partie de son succès à son Directeur général, Khadem Al Qubaisi, qui a apporté une vision particulière pour impulser le développement.

Khadem Al Qubaisi défend une philosophie particulière dans sa gestion de l’IPIC. Cette philosophie est basée sur la vision et l’évaluation des risques. En effet, au-delà de la recherche du retour sur investissements qui anime toute les entreprises, la vision doit jouer un rôle important dans la gestion. Khadem Al Qubaisi pense donc que le plus important dans une entreprise d’investissements, outre la croissance et les bénéfices, est la stabilité financière à long terme, la synergie et le partage de compétences et d’expertise entre les différentes entreprises dans lesquelles on investit. Ce partage et cette synergie doivent s’opérer même si ces entreprises travaillent dans des secteurs d’activité différents.

Dans un environnement fortement concurrentiel, la recherche de résultats peut mener les dirigeants de grandes entreprises à s’éloigner de la vision initiale pour se détourner vers des stratégies de développement rapide et d’investissements qui rapportent beaucoup à court terme. Cette déviation nuit cependant à la stabilité à long terme et influence de façon négative aux critères de choix fondamentaux des investissements.

Ce cycle rend ainsi l’application de la philosophie de gestion de Khadem Al Qubaisi difficile. Cependant, il met en avant son sang froid et la confiance dont il a bénéficié de la part de ses supérieurs pour justifier son succès. Les chiffres sont d’ailleurs témoins de l’efficacité et de l’efficience de cette stratégie. En seulement cinq ans, sous la direction d’AL Qubaisi, les consolidations d’actifs effectuées par l’IPIC ont augmenté de manière significative en passant de 23,3 milliards de dollars à 68,4 milliards de dollars.
En plus de la considération de la stabilité financière à long terme, Khadem Al Qubaisi donne également une importance particulière à l’anticipation de l’avenir. Alors que l’IPIC œuvrait principalement dans le domaine du gaz et du pétrole, cette anticipation de l’avenir a poussé l’entreprise à mondialiser ses investissements et à travailler dans des secteurs diversifiés.